Description de la formation

I. Contexte et justification

Les pistes de l’économie sociale sont nombreuses, y compris au Burkina Faso et sont de plus en plus souvent évoquées pour relancer les grands défis contemporains, notamment dans le domaine de la crise de l’emploi et de la lutte contre la pauvreté. Il existe, dans le monde, différentes formes d’organisations de type coopératif, mutualiste ou associatif qui reposent sur la solidarité et l’initiative (self-help). Même si la notion d’économie sociale est très peu usitée en Afrique francophone notamment et au Burkina Faso, cette appellation faisant en effet son apparition seulement à la fin des années 1990, la réalité qu’on désigne sous ce vocable est bien connue et pratiquée avec beaucoup de succès par les populations africaines et burkinabè depuis fort longtemps.
C’est dans ce contexte que, depuis 2006, au sein de l’Université de Ouagadougou, puis de l’Université Ouaga II, des offres de formation en économie sociale et solidaire ont été créées et développées avec succès. La demande sans cesse croissante des étudiants et des travailleurs du domaine a conduit à la création d’offres de formation destinées aux étudiants et aux travailleurs en présentiel (Licence et maitrise en économie et gestion des entreprises d’économie sociale et solidaire) et des formations ouvertes et à distance pour les travailleurs plus éloignés de la capitale (licences et masters en Management des ONG et des associations).

Si le contenu de ces formations est assez étoffé, la place accordée à la conception de projets d’économie sociale et solidaire est restée marginale compte tenu des contraintes de volumes horaires et/ou de crédits. La proposition d’un Certificat professionnel « Concepteur de projet d’économie sociale et solidaire » cherche à combler cette insuffisance et à permettre aux anciens étudiants, praticiens et chargés de projets et programmes d’économie sociale et solidaire de compléter leurs formations sur la conception de projets du domaine.

II. Compétences visées

A l’issue de la formation, en termes de compétences visées, les apprenants :
 ont un profil de concepteurs de projets coopératifs, mutualistes et associatifs ;
 sont dotés de toutes les techniques modernes de rédaction de projets d’entreprises d’économie sociale.

III. Objectifs

Il s’agit de former des cadres de conception qui soient compétents et responsables dans le domaine de la création de projets d’économie sociale et solidaire.

Plus spécifiquement, les apprenants seront capables de :
• Maîtriser les techniques d’animation de groupes en vue de la conception de projets d’économie sociale et solidaire ;
• Identifier les opportunités des entreprises d’économie sociale et solidaire ;
• Faire un diagnostic global des opportunités (étude de faisabilité ou étude de marché)
• Formuler des plans d’affaires des entreprises d’économie sociale et solidaire ;
• Rédiger des projets d’entreprises d’économie sociale et solidaire ;

IV. Emplois ciblés à l’issue de la formation

Les principaux débouchés du certificat sont dans les secteurs et structures suivants :
• Secteur de l’économie sociale : coopératives, mutuelles, institutions de micro-finance, associations, etc. ;
• Administrations publiques chargées de la tutelle des entreprises d’économie sociale et solidaire ;
• Collectivités territoriales ;
• Projets et coopérations impliqués dans l’économie sociale et solidaire ;
• ONG et associations de la société civile ;
• Systèmes financiers décentralisés.
La formation leur facilitera notamment les tâches de chargés de projets et chargés de crédits.