Description de la formation

I. Contexte et justification

Le suivi et l’évaluation des projets de développement est une discipline encore jeune qui recherche ses contours. Il se manifeste dans la pratique par des formations diversifiées portant sur des modules et approches choisies par des consultants qui peuvent être des économistes, des sociologues et bien d’autres disciplines. Le plus souvent, il faut faire des études universitaires afin d’avoir un bon contour de la discipline.
Avec plus de 30.000 entreprises d’économie sociale et solidaire au Burkina Fao (associations, ONG, groupements…) et de centaines d’entreprises informelles qui entreprennent quotidiennement des actions de développement, il est donc impérieux de se pencher sur la formation des praticiens en gestion de projets

Des besoins très énormes en matière de suivi –évaluation de projets tant au Burkina en particulier qu’en Afrique en général
Le suivi est l’évaluation est à l’ordre de nos jours parce que le Burkina Faso comme bon nombre de pays en voie de développement entreprend chaque année des centaines de projets. Au niveau international, parmi les nombreuses offres de projet proposées, les projets Burkinabè souffrent d’un manque de professionnalisme dans la rédaction, d’où un faible taux de succès en suivant simplement les tableaux de bord des bailleurs.
La gestion quotidienne projets laisse à désirer parce que les personnes ressources sont insuffisantes.
Il est nécessaire donc que les personnes en charge de ces projets aient une formation de base suffisante, tant pour le montage des projets que leur suivi et gestion quotidiennes. Le gouvernement du Burkina Faso ainsi que les partenaires au développement dépensent chaque année des ressources importantes dans le domaine de la formation en suivi évaluation de projets. La plupart des acteurs ne peut se déplacer à la capitale ou dans les régions pour suivre ces formations pour de multiples raisons. Une formation à distance est donc préférable pour résoudre ce problème de disponibilité.

Un volume horaires insuffisant pour une bonne maitrise en SE de projets
Au niveau des universités, le volume horaire consacré au suivi et à l’évaluation de projets ne permet pas aux étudiants d’effectuer des travaux pratiques nécessaires à une bonne maitrise alors que sur le terrain, les besoins sont énormes en matière de certification en suivi évaluation de projets. Beaucoup de personnes sont donc contraintes de travailler sur le tas parce que ne pouvant soit se payer un master en gestion de projets ou en disposant pas de temps matériel pour aller suivre les formations à la capitale ;
Des connaissances sans cesse en mutation permanente
Dans la pratique, la plupart des gestionnaires des projets n’ont fait pas d’études universitaires. Ceux qui en ont fait n’ont pas toujours suivi une formation en suivi-évaluation et certains ont besoin d’un rafraîchissement des formations obtenues depuis plusieurs années, les concepts et les pratiques évoluant sans cesse au gré des bailleurs et des orientations nationales et internationales. La formation en suivi-évaluation des projets proposée par l’IFOAD vise donc à combler ce manque.
II. Objectifs de la formation
I.1 Objectif général
Apprendre aux apprenants à maitriser les outils opérationnels en matière de suivi et d’évaluation de projets.

I.2 Objectifs spécifiques

Comme objectifs spécifiques, il s’agit d’apprendre aux apprenants :
• A maitriser les bases de la notion des projets ;
• A évaluer un projet de développement ;
• A suivre des projets de développement en utilisant des techniques novatrices. ;
• A maîtriser les outils TIC pour mieux suivre et évaluer les projets développement.